Présentation de la mission

Présentation de la mission

Le décret du 14 mai 2007 prévoit quatre missions obligatoires que doivent proposer tous les CSAPA à tous les publics qui se présentent et indépendamment de leur éventuelle spécialisation.

 

1. L’accueil

Cette mission consiste à accueillir toute personne se présentant au CSAPA ou le contactant (par exemple, par téléphone) qu’il s’agisse de l’intéressé ou d’un membre de son entourage. Il s’agit d’écouter, d’établir un premier lien en vue de créer les bases d’une relation mais aussi d’apporter les premiers éléments de réponse aux demandes et besoins des personnes. L’accueil ne peut se réduire à la prise d’un rendez-vous. Afin de garantir un accueil réussi, certaines conditions doivent être réunies : - un accès facile de par leur implantation géographique et de par des horaires adaptés aux contraintes des différents publics accueillis (jeunes, personnes en activité), en tenant compte des obligations et des contraintes du public accueilli telles celles de la vie professionnelle, -

des locaux permettant l’accueil des personnes handicapées, - l’obligation d’assurer l’anonymat pour les consommateurs de stupéfiants qui le demandent, - la simplification des formalités d’accueil, - un espace adapté pour permettre la confidentialité. Il appartient aux CSAPA de présenter, dans leur demande d’autorisation, les modalités d’accueil permettant de respecter ces conditions.

2. L’information

Cette mission s’adresse au patient ou à son entourage dans le respect des règles de déontologie et de confidentialité. Il peut s’agir d’information sur ses droits ou sur les modalités de prise en charge. L’information peut se présenter sous forme écrite (brochures…) ou orale, mais elle doit toujours être accompagnée et explicitée.

 

3. L’évaluation médicale, psychologique et sociale

Cette mission consiste à évaluer la demande et les besoins du patient ou de son entourage. Concernant le patient, il s’agit de déterminer le niveau de sa consommation, sa situation sociale et les éventuelles difficultés associées pour lui proposer la prise en charge la plus adaptée à ses besoins. Concernant les personnes de l’entourage, il s’agit d’évaluer les conséquences notamment sociales et psychologiques des pratiques addictives de la personne au sujet de laquelle elles consultent ainsi que leur besoin d'aide et d'accompagnement.

 

4. L’orientation

Toute personne accueillie dans le CSAPA doit pouvoir bénéficier d’une proposition d’organisation de prise en charge par le CSAPA ou d’une orientation vers une structure plus adaptée à ses besoins. Ainsi, lorsque le CSAPA accueille un patient qu’il ne peut prendre en charge en raison de sa spécialisation, il a l’obligation de l’orienter vers une autre structure mieux adaptée. Cela suppose donc que le CSAPA s’inscrive dans un fonctionnement partenarial avec les autres structures de prise en charge en addictologie (ville, psychiatrie, hôpital, autre dispositif médico-social…). Les CSAPA fonctionnent soit en ambulatoire, soit avec hébergement, mais ils peuvent également assurer ces deux types de prestation. L’hébergement dans le cadre du CSAPA peut être individuel ou collectif. Les CSAPA avec hébergement proposent des prestations résidentielles collectives (centres thérapeutiques résidentiels, structures d’hébergement d’urgence ou de transition, communautés thérapeutiques). Le cas échéant, ils peuvent mettre en place des modalités d’hébergement individuel. Les CSAPA ambulatoires peuvent proposer des formes d’hébergement individuel

(appartements thérapeutiques résidentiels, chambres d’hôtel, familles d’accueil).

 

 

 

 


A propos de

logoAEP

 

Notre Page Facebook

Contact

ASSOCIATION D’EDUCATION ET DE PREVENTION – A.E.P.
Siège social
192, rue des Arts
59100 ROUBAIX

Tel : 03-20-11-09-37
Fax : 03-20-70-27-43